J’aime pas le mois de janvier. J’en a marre du mistral et du froid qui l’accompagne. Comme je travaille souvent dehors, je suis malade en plus…et je rate les plus belles sessions.

Alors je profite par procuration de ce beau spectacle qu’une houle venant du fond de l’Espagne agrémentée d’un vent fort quasi offshore nous offre. J’use mes seules et dernières énergies pour aller sur le spot avec l’appareil photo et ressort du « show » revigorée…mais toujours malade, faut pas rêver.

Photos de la session du 4 février 2019

En ce moment, la Med récompense les surfeurs qui ont bien bossé la semaine par quelques sessions qui tombent en week-end.

J’hésite toujours à partager des photos de surf, car je connais la polémique…mais bon, vu le nombre de celles que j’ai vu circuler depuis quelques heures sur les réseaux sociaux, je me dis que je peux bien partager les miennes.  [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

LAISSER UN COMMENTAIRE